ENTREPRENEURS

Avoir un chien réduit de 24% vos risques de mourir, selon une nouvelle étude portant sur 3,8 millions de personnes

Il s'avère que votre chien n'a pas à exécuter d'héroïques à la Lassie pour vous sauver la vie. Selon une nouvelle analyse de dix études qui ont examiné des données relatives à 3,8 millions de personnes, le simple fait de poser votre boule de poils préférée à la maison ne fait rien d'autre que des friandises exigeantes. Votre risque de mourir est réduit de 24%.

Avoir un chien fait du bien à votre cœur (littéralement).

La nouvelle recherche, publiée dans la revue Circulation, offre de bonnes nouvelles pour les amoureux des chiens.

"La possession d'un chien était associée à une réduction de 24% du risque de mortalité toutes causes confondues par rapport à une non-possession", déclarent les auteurs.

Posséder un chien était encore plus protecteur pour les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires. Par exemple, vos chances de mourir après une crise cardiaque diminuent de 65% si vous êtes propriétaire d'un chien. Le risque de mourir après un accident vasculaire cérébral est 27% moins pour les propriétaires de chiens.

Pourquoi la possession d'un chien a-t-elle un tel effet protecteur sur votre santé? La première et la plus évidente des explications est que votre toutou a probablement besoin de marcher et de jouer. Et même un peu plus de mouvement peut garder votre cœur en bonne santé ou l’aider à récupérer après une maladie.

Enfin, comme tout propriétaire d’animal peut vous le dire, les chiens aident à garder la solitude à distance et la solitude, selon la science, peut nuire à votre santé autant que de fumer 15 cigarettes par jour (oui, c’est le fait d’une étude de bonne réputation).

"Les chiens offrent de la compagnie, réduisent l'anxiété et la solitude, augmentent l'estime de soi et améliorent l'humeur générale", souligne Kazi. Cette amélioration de la santé mentale se traduit par une usure moins importante du stress pour le corps et le cœur.

Donc, si vous avez des problèmes cardiaques, vous devriez certainement songer à vous procurer un chien, mais n'attendez pas de mauvaises nouvelles de votre cardiologue pour envisager la possession d'un animal.

"La compréhension générale de la santé cardiovasculaire est que plus tôt nous adoptons des comportements plus sains, mieux c'est. Alors, comme marcher, ne pas fumer. Et je pense que la possession d'un chien en fait partie," a déclaré l'auteur principal Caroline Kramer à CNN.

Plus de joie et plus de jours

Bien que ce type d’étude observationnelle ne puisse prouver de manière définitive que le fait de posséder un chien procure tous ces avantages (pour cela, vous devez attribuer des chiens au hasard à un groupe et en mesurer les effets sur un groupe témoin), mais la preuve que votre vous aider à vivre plus longtemps s'accumule clairement.

Mais ce n'est qu'un édulcorant pour les amoureux des chiens.

Ils savent déjà que leur toutou bien-aimé rend chaque jour plus joyeux. Cette étude vient de montrer que, en plus de tout l'amour, votre chien vous donne probablement un peu plus de vie aussi.

Les opinions exprimées ici par les chroniqueurs d’Inc.com sont les leurs, pas celles d’Inc.com.

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close